Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site web. Si vous continuez à utiliser ce site, nous supposerons que vous en êtes satisfait. Cliquez ici pour plus d'informations

7 mythes à propos des Wedding Cakes

Uncategorized Mar 20, 2020

Régulièrement, des articles qui se veulent « du côté de la mariée » sont publiés dans des magazines ou autres sites web. La plupart des auteurs de ces articles ne connaissent que peu ou pas les wedding cakes ou le travail des cake designers. Or si vous voulez un véritable conseil, c’est plutôt auprès de ces cake designers qu’il faut aller.

Voici quelques uns des mythes les plus récurrents dont il faut parler pour aider les mariés dans le choix de leur wedding cake.

 

Mythe n°1: Commander un gâteau entièrement factice et servir autre chose en cuisine.

Cette idée est suggérée dans tous les articles “économes” : le wedding cake factice consiste en des pièces de polystyrène recouvertes de glaçage de telle sorte à faire croire que c’est un vrai.
Les prétendus experts justifient cette astuce par l’hypothèse selon laquelle un gâteau non décoré d’un côté, plus une décoration sur un faux gâteau de l’autre reviendraient moins cher.

Or, le temps nécessaire à la décoration est le même, que ce soit sur une base de vrai ou de faux gâteau (!), et c’est ce temps qui coûte le plus cher.

Une exception existe cependant : lorsque l’on veut un wedding cake impressionnant alors que l’on n’a pas autant d’invités pour justifier ces dimensions. Il est alors judicieux de rajouter un ou deux étages factices à la base pour donner plus de grandeur au chef d’œuvre 😉

 

Mythe n°2: Un wedding cake recouvert de pâte à sucre coûte plus cher.

Ce n’est pas entièrement faux puisqu’il existe des cake designers qui rajoutent par ci par là le moindre détail. Il n’y a pas à juger, c’est leur manière de calculer les prix.

Par contre, je suis presque sûre que la majorité des cake designers ne rajoutent pas de supplément pour la pâte à sucre. La plupart d’entre eux préfèrent décorer avec de la pâte à sucre pour son rendu impeccable, plutôt que la crème seule, quitte à prendre sur eux le prix non négligeable de la pâte à sucre.

 

Mythe n°3: Économiser en utilisant des fleurs fraiches au lieu de fleurs en sucre.

D’un point de vue purement financier, il est possible d’économiser en utilisant des fleurs fraiches, mais cela ne couvre probablement pas le risque sanitaire pris.
De nombreuses fleurs fraiches sont en effet toxiques, et les mettre sur un gâteau peut comporter des risques pour la santé des invités.

Oui, il existe bien sûr des fleurs non-toxiques. Mais il faudrait alors qu’elles soient issues de l’agriculture biologique, sans aucun contact avec des pesticides, idéalement destinées à la consommation de manière explicite.

Pour ces raisons, il est largement conseillé d’opter pour des fleurs en sucre, quitte à n’en mettre qu’une seule en ou un nombre limité eu lieu d’une énorme cascade de fleurs.
Le minimalisme est très tendance et moderne par ailleurs 😉

 

Mythe n°4: Ne pas révéler votre budget au cake designer.

Certains pensent que si les mariés révèlent leur budget au cake designer, celui-ci essayera de l’utiliser à tout prix au dernier centime.

La réalité est que les cake designers sont avant tout des artistes, avant d’être des gestionnaires.
Un cake designer veut réaliser le plus beau gâteau possible, même si cela implique parfois de rajouter de lui-même des détails qu’il ne facturera pas.

Cependant, il lui faut une idée de budget afin d’imaginer les possibilités.
Imaginez-vous aller chez un concessionnaire de voitures et lui dire que vous voulez juste une voiture… Il passerait des heures à vous vanter les nouveautés technologiques des Lamborghini alors que vous disposez d’un budget de Dacia.

Vous devez être clair(e) avec votre cake designer, et il le sera avec vous en retour.

 

Mythe n°5: Un wedding cake est plus cher qu’un gâteau d’anniversaire personnalisé.

Encore une fois, c’est peut-être le cas pour certains cake designers, mais pour la grande majorité d’entre eux, un gâteau reste un gâteau quel que soit l’événement auquel il est destiné.

Ce sont les détails et la minutie apportés qui font la différence de prix.

Bien sûr, les wedding cake sont par définition plus grands, donc la facture finale sera plus élevée, mais c’est tout.

 

Mythe n°6: Économiser en faisant votre wedding cake vous-même.

À moins que vous ne soyez un cake designer expérimenté vous-même, je vous le déconseille fortement. Je le déconseillerais même si vous en êtes un en fait.

Les wedding cakes nécessitent des jours entiers de travail, et la dernière chose dont vous ayez besoin, est un énorme stress en plus.

Croyez-moi, il est déjà assez difficile de réaliser les gâteaux de sa propre famille, faire le sien soi-même n’est pas une bonne idée.

 

Mythe n°7: Laisser un ami ou un proche réaliser votre wedding cake.  

Il y a des exceptions: si d’aventure vous aviez un ami ou un proche qui soit un cake designer expérimenté et qui vous offre une réduction, alors oui.

Mais soyez vigilants, certains sont un peu trop optimistes. Il existe d’ailleurs un site web dédié www.cakewrecks.com qui présente ce que l’on pourrait qualifier de « déceptions ».

Je reçois parfois des appels de personnes en pleine détresse devant le résultat du travail d’un designer inexpérimenté ou un autre qui les a lâchées, et qui implorent de l’aide.
A ce stade, il est malheureusement trop tard : j’ai déjà un carnet de commandes à honorer et je ne peux les laisser tomber pour corriger l’erreur de quelqu’un d’autre.

 

Un conseil: avant de commander votre wedding cake chez un cake designer, demandez-lui des photos de ses réalisations. Beaucoup de choses sont à considérer lorsque l’on réalise un wedding cake, et même le design le plus minimaliste reste complexe ne serait-ce qu’en termes de structure.

 

Un wedding cake reste une pièce maîtresse incontournable de la réception de mariage et dire que c’est « juste un gâteau », c’est comme dire que des petites ballerines et une paire de Louis Vuitton sont similaires.

Votre wedding cake est un achat unique. Si vous voulez un gâteau Vuitton, n’espérez pas le prix d’une ballerine.
Bien évidemment, il existe une option pour chaque budget, mais essayez de limiter les risques au maximum.

Close

50% Complete

on reste en contact :)

Inscrivez-vous à notre newsletter et vous serez informé(e) des dernières tendances sur le cake design ainsi que nos formations